[PEPE BERNIQUE] du Théâtre d’objets

Le Théâtre d’objets est une forme théâtrale qui doit son nom à plusieurs compagnies qui l’ont créée à la fin des années 70. Ces artistes et compagnies fondateurs sont le Théâtre de Cuisine, Vélo Théâtre, Cie Gare Centrale, Manarf, Giulo Molnar et Francesca Bettini. La compagnie Gare Centrale, Agnès Limbos les a réunis au  Festival International de Marionnettes à Charleville Mézières en Septembre 2017, en une sorte d’hommage.

 

 

 

Le petit théâtre de cuisine (1979) à gauche et les pionnier·es du théâtre d’objet à droite (2017) !

 

 

 

 

Depuis bientôt 40 ans, le Théâtre d’Objet est toujours là aussi vivant et inventif, et de nouvelles équipes artistiques s’emparent de cette forme d’écriture.

C’est d’ailleurs le cas de la compagnie les Becs Verseurs, et notamment l’artiste Marina Le Guennec. Cette dernière développe depuis plusieurs années, à travers 4 spectacles un théâtre d’objets joueur et malicieux. En réinvention permanente, elle présente dès octobre 2020 (et en novembre 2021 au Théâtre Massalia) Pépé Bernique : un spectacle de théâtre d’objets dessinés. En réinvention car pour construire ce spectacle, elle fait appel à Agathe Halais, illustratrice pour construire puis illustrer les objets. Et pour intégrer le dessin à la mise en scène et à la narration.

 

La définition du Théâtre d’Objet : retranscrire une réalité

Inspiré des techniques de cinéma (zoom, champ contre champ, ellipse), le travail avec l’objet s’est construit comme si le public était la caméra. L’objet bouge, l’espace change. Du point de vue satellite nous passons en street view, de l’extérieur de la ferme nous passons en quelques secondes à l’intérieur de la grange.
Comme au cinéma, l’objet nous permet de voyager, d’explorer le temps et l’espace.
La manipulation des objets se distingue de la marionnette. Le but n’est pas de donner vie aux objets mais de les utiliser comme ils sont. Cependant l’objet, par sa taille, sa forme, ou la matière dans laquelle il est fabriqué raconte.
Comme dans la bande dessinée, les échelles ne sont pas respectées afin de traduire le point de vue de celui qui raconte, d’accentuer un aspect, une sensation. Aussi, les sons illustrés de la bande dessinée ont inspiré un univers farfelu, fait de bric et de broc.
Et Pépé Bernique ajoute ici la dimension de l’illustration, du dessin, du soin que l’on peut apporter à la construction des objets que l’on utilise pour raconter une histoire.

Pour aller plus loin sur le Théâtre d’Objet (ouvrages disponibles au centre ressources du Théâtre Massalia):

  • A la recherche du Théâtre d’Objet, encyclopédie fragmentée de la marionnette volume 2 – Editions Themaa septembre 2009
  • Itinéraire d’artiste, itinéraire de vie Christian Carrignon – Association Nova Villa/Festival Méli’môme
  • Itinéraire d’artiste, itinéraire de vie Serge Boulier –  Association Nova Villa/Festival Méli’môme
  • Métamorphoses, La marionnette au 20ème siècle, Henry Jurkowski – Editions L’Entretemps et Editions de l’Institut International de la Marionnette
8.11.2021
 

.