[UN FURIEUX DÉSIR DE BONHEUR] : Atelier de discussion philosophique
Discutons bonheur…

Dans un Furieux désir de bonheur, Olivier Letellier évoque des thématiques très accessibles à toutes et à tous, (le choix de son bonheur, sa construction, ses risques, ses déceptions, ses réussites, ses répercussions sur les autres…) pourquoi alors ne pas les aborder sous forme d’échange avec vos élèves ?

Dans le très bon dossier pédagogique du spectacle se trouve une partie (page 14) qui a pour objectif de vous faire disserter avec les élèves autour de plusieurs questions a priori simples qui ont le mérite d’être réfléchies instinctivement et à l’oral :

« Trouver le bonheur, est-ce la fin de l’histoire ?

Est-ce qu’une bonne histoire doit bien finir ? »

… Mais allons plus loin…

Pour préciser la mise en place de cet atelier de parole (déjà très bien décrit et enrichit par Philéas et Autobulle) posons la question du vocabulaire employé dans ces types d’échange mais aussi dans le spectacle. Pour se faire, effectuons un micro-détour par Spinoza :

Dans Ethique, Spinoza décortique et développe le concept de « Conatus »

« L’effort par lequel toute chose tend à persévérer dans son être n’est rien de plus que l’essence actuelle de cette chose. »

Éthique III, Proposition VII

Adapté à l’être humain Spinoza nous montre que le corps est naturellement (au sens inné) en recherche de l’utile et de l’agréable et l’âme en recherche de connaissances. Et c’est précisément ce que met en scène Olivier Letellier (avec notamment ces mouvements de corps permanents) avec une donnée en plus : le poids du carcan social, de la société, du qu’en dira-t-on.

Et pour se faire, le choix des mots est loin d’être anodin dans la mise en en scène : désir, appétit, choix, bonheur, recherche sont des termes choisis avec sens car ils s’opposent à d’autres comme but, objectif, projet, finalité. Ces derniers sont peut-être à éviter (comme dans le spectacle) pendant cet exercice d’échange philosophique avec des enfants ; voire au-delà ?

  • Objectif professionnel / Aspiration professionnelle
  • Projet de vie /  Cheminement existentiel
  • Utile / Enrichissant
  • Capacité / Qualité, envie
  • Projet d’étude / Recherche d’appétence, aventure intellectuelle…
  • Quel est ton but dans la vie ? / Qu’est ce qui te satisferait plus tard ?
  • Finalité / Béatitude

 

… Pour finir en musique !

Un furieux désir de bonheur et Spinoza nous montrent que nous recherchons naturellement le bonheur, ne laissons donc pas des mots rationalisants et terre-à-terre influencer nos relations philosophiques avec le Spectacle et avec les enfants.

Et laissons-nous aller comme le suggère la chanson de fin du spectacle :  « Let It Happen » de Tame Impala

« Stop trying to control things. Sit with the uncomfortable emotions. Thread your intentions through the needle’s eye of love. Feel the fear completely. Let your body give into it. This is the only way to integrate traumatic experience into your consciousness and stop the suffering. The suffering keeps you in place, the pain keeps us moving forward. Let it happen. »

25.3.2020
 

.