[PÉPÉ BERNIQUE] Les mots de Marina Le Guennec et Agathe Halais

Pépé Bernique a été programmé dans la 7ème édition du festival En Ribambelle! et devait être présenté dans une école de Marseille. Nous avions interrogé Marina Le Guennec et Agathe Halais à propos du spectacle et nous souhaitons partager ces mots avec vous. Car ce n’est que partie remise pour accueillir Les Becs Verseurs au Théâtre Massalia ! Les spectacles voyagent : ici ou ailleurs vous aurez peut être la chance de voir Pépé Bernique.

Un petit clin d’œil de Marina vous attend à la fin de l’interview !

 

C’est quoi exactement du « théâtre d’objets dessinés » ?

Marina : je fais du théâtre d’objet, et je travaille la plupart du temps avec des objets qu’on dit manufacturés, des objets du quotidien, des jouets. Et pour ce projet, j’avais l’envie de travailler avec Agathe Halais, illustratrice. Elle a donc décidé de me créer des objets dessinés : les cubes illustrés sont les principaux acteurs du spectacle, mais elle dessine aussi sur des feuilles, sur des mouchoirs, sur un tableau, et ces objets illustrés sont pour moi utilisés de la même manière qu’en théâtre d’objet.

Quelles ont été vos sources d’inspirations, à vous et à Agathe Halais ?

Marina : je m’inspire pas mal de la réalité pour écrire mes histoires, et là c’est la relation avec mon grand-père, mon pépé, qui m’a inspirée ce spectacle. J’ai aussi pas mal repensé à mon propre père et à sa relation avec ses petites filles, mes nièces, aux histoires qu’il leur racontaient, à la fiction qui faisait partie de nos vies. A partir de toutes ces réalités, j’ai imaginé une structure narrative, qui s’est étoffée ensuite de fictions : c’est comme une grande soupe qui a fait sa propre sauce.

Agathe : Je m’inspire de ce que j’intègre en image au quotidien, je suis des envies. Pour Pépé Bernique, j’ai rapidement voulu travailler autour des jeux de cube pour enfants.

Qu’aimeriez-vous transmettre aux jeunes et aux moins jeunes à travers ce spectacle ?

Marina & Agathe : Le goût de l’audace et de la confiance, l’envie de chanter, de danser, de dessiner, de créer, de se raconter des histoires, et de mettre des berniques sur ses yeux !

Une anecdote, un souvenir…

Marina : le souvenir d’une création qui a bien mis du temps à sortir… mais ça y est, on y est et on en est bien heureuses.

Agathe : Avoir essayé un jour de mettre de la couleur dans le spectacle.

 

Marina Le Guennec, directrice artistique, comédienne, et Agathe Halais, illustratrice, comédienne. 
Octobre 2020

 

4.11.2020
 

.