Rapprochons-nous
4 Fév → 5 Fév
Salle Seita - Friche la Belle de Mai
30 minutes
Cirque
Dans le cadre de La Biennale Internationale des Arts du Cirque

***

D’abord, il y eut Sabordage !, présenté au Théâtre Massalia en janvier 2017 et en mai 2018. Puis vint Le gros Sabordage en Janvier 2019.

Après une période avec nous en décembre 2020, La Mondiale générale revient en ce début février pour la dernière semaine de résidence de Rapprochons-nous, qui se clôturera par deux représentations réservées aux professionnel·le·s, dans le cadre des journées professionnelles de la Biac.

***

Rapprochons-nous est une forme courte pour 3 opérateurs et 20 radios. Le dispositif est épuré et élaboré. Les gestes sont rares et exigeants. L’espace est subjectif et partagé. Le temps est compté et s’étire tendrement.

Partons de nous, de notre perception du monde et de nos besoins vitaux. Constatons et agissons.
Rapprochons-nous est un rendez-vous, une invitation à se donner du temps, à se croire unique. Unique et sans prétention. Unique et commun. Unique et dérisoire. Personne n’est irremplaçable donc tout le monde est essentiel.

 

Acrobate sur bastaings Alexandre DENIS et Frederic ARSENAULT /\ Création sonore Julien VADET /\ Regards extérieurs Edith AMSELLEM et Claudine CHARREYRE /\ Construction Timothe VAN DER STEEN /\ Lumières Christophe BRUYAS

***

L’association La Mondiale Générale est née en novembre 2012 sur l’impulsion de quatre individus. Un technicien : Timothé Van Der Steen, un artiste : Alexandre Denis, une administratrice : Pernette Bénard et une chargée de production : Mélanie Vadet.
Elle n’a pas été pensée comme une compagnie type, autour d’un artiste créateur, qui s’entoure d’une équipe administrative et technique, au service de ses idées. Mais comme une structure accueillante, pour les humains et leurs projets. Un espace moral où chacun est le garant de l’autre.
Leurs créations s’articulent autour du cirque d’abord, mais aussi de manière transversale autour des arts plastiques, du théâtre acrobatique, de la création sonore. Ils font un travail sur les différents rapports physiques et émotionnels liés à l’équilibre allant vers des propositions les moins impératives possibles. Le but étant de mettre « celui qui regarde » au cœur de leurs préoccupations.

 

Séances réservées aux professionnel·le·s

Jeudi 4 et vendredi 5 février à 15h

+ d’infos
Nous contacter > 07 61 68 43 58

La Mondiale Générale 1