[C’EST QUAND QU’ON VA OÙ !?] Projections et dessin animé dans la scénographie du spectacle
Le spectacle C’est quand qu’on va où !? de la compagnie Galapiat Cirque s’inscrit dans la vague du nouveau cirque, qui développe une esthétique particulière où une grande importance est donnée à l’histoire racontée et la manière dont elle est racontée. la scénographie a donc un rôle majeur, comme dans une mise en scène théâtrale. La scénographie permet de créer l’univers au sein duquel va se déployer l’histoire et peut s’emparer de toutes sortes de techniques pour évoquer des espaces et une temporalité. Dans C’est quand qu’on a où !?, en parallèle du son (musique live, enregistrée et voix-off), l’image joue un grand rôle dans la mise en scène, par la projection de vidéos et dessins animés.

Le dessin animé est par essence une forme de l’enfance, mais c’est aussi une forme poétique accessible aux enfants qui permet d’évoquer des sujets lourds tels que la mort ici dans le spectacle (on pense aussi à de nombreux dessins animés japonais, tels que Le Tombeau des lucioles, Le vent se lève …). Le dessin animé permet également de faire advenir sur le plateau une certaine forme de magie, d’irréel, qui emmène le spectacle dans une autre dimension.
La projection de photographies et de time lapses sert à créer un décor, à évoquer un monde tout autour de l’espace scénique, un changement de lieu, le déplacement, le mouvement. Les time lapses servent aussi à rythmer la progression de l’histoire, de marquer les différentes étapes de la croissance des personnages : ce sont à la fois des ellipses et des points de repère.
Enfin, le dessin animé est aussi source d’inspiration pour la scénographie : le grand éventail qui se déplie et sur lequel sont projetées les vidéos vient d’un petit film de Walt Disney de 1938, La Remorque de Mickey, que nous vous proposons de retrouver ci-dessous :

19.3.2018
 

.