[CLAIRIÈRE] Comment construire sa marionnette en 7 étapes ?

Le spectacle Clairière utilise la marionnette comme un avatar de la narratrice : une transformation d’un état naturel/animal à un état « civilisé »/humain. La Cie Arnica a organisé différents ateliers de marionnettes avec des enfants (dont un est relaté sur le blog du Théâtre Nouvelle Génération à Lyon)

Nous vous proposons une fiche-atelier afin de l’expérimenter directement avec votre classe en 7 étapes.

  • À partir de 8 ans
  • L’activité peut se réaliser avec une vingtaine d’enfants, l’idéal est qu’ils soient encadrés par 3 adultes.
  • L’idéal est d’étaler la construction sur 3 séances de 3 heures

Vous aurez besoin de :

  • Boules de Polystyrène (12 cm de diamètre et x le nombre d’enfants)
  • Polystyrène en plaquette
  • 250 gr de colle à papier peint
  • 300 ml de colle à bois (ou colle vinylique)
  • Aiguilles longues et épingles à nourrice (en grande quantité)
  • Papier Journal
  • Papier kraft
  • Fourchettes (x le nombre d’enfants)
  • Couteaux à dents et à bout rond
  • K- Ways taille enfant avec capuche (x le nombre d’enfants)
  • Sacs Poubelles (plusieurs formats et dans l’idéal avec poignées et x le nombre d’enfants)
  • Portait papier des enfants (x le nombre d’enfants)
  • Portait papier d’animaux (x le nombre d’enfants)
  • Papier ponce (au moins 2 grains : un fin et un épais)
  • Calles à poncer
  • Pinceaux (larges : pour coller et x le nombre d’enfants)
1 / Choix des yeux et de la bouche

Il s’agira ici de « déchirer » les yeux et les bouches sur le portrait papier de l’animal que l’enfant a choisi et son propre portrait. Portraits préalablement imprimés.

NB : il est très important de déchirer délicatement les yeux et la bouche (avec des marges de contours larges ou serrées comme le désire l’enfant) et non pas les découper pour que les morceaux épousent au mieux la forme de la boule de polystyrène.

2 / Former la tête

Dessinez des axes en pointillés sur la tête (vertical / horizontal) qui serviront de repères pour les emplacements des yeux, de la bouche et du nez
Dessinez les emplacements des deux yeux

Il faudra choisir les formes de visages : Menton aigu \_/  ;  Menton obtus \__/  ;  Forme ovale (_)

Cette forme va ensuite déterminer la surface des joues, surface que vous allez creuser :

  • Dessinez la forme des joues sur la boule (pointillés puis rainurez l’intérieur pour bien délimiter les joues)
  • Découpez ces formes à l’aide des couteaux à dents à bout rond
  • Poncez le creux laissé par le découpage pour le lisser (avec le papier à grain épais puis avec le grain léger) et atténuer les traits. Pensez à utiliser une calle à poncer circulaire pour faciliter cette étape.

Choix des formes de sourcils : neutres (- -) / froncés « ouvert » ( /   \) froncés « fermé » (\   /) . Ce choix induira la surface de découpe de l’espace des yeux :

  • Découpez ensuite l’espace de collage des yeux : l’espace enlevé correspondra aux globe oculaires du visage. Attention la surface doit être plate puisque l’on y collera les yeux.
  • Poncez les creux laissés par le découpage

De là vous pouvez disposer sur le visage les yeux et la bouche que l’enfant a choisi, il choisira librement de les placer sur la tête (yeux écartés/rapprochés, bouche basse/haute..) avant de vous attaquer à la phase suivante

Vient ensuite la construction du nez :
Dans un morceau de polystyrène (l’idéal est d’utiliser des chutes de polystyrène extrudé car il est plus simple de sculpter avec, sinon des chutes de polystyrène classiques feront l’affaire) découpez au choix la forme du nez (exemple en photos).

Poncez le légèrement et fixez le sur la tête à l’aide d’aiguilles (n’hésitez pas à mettre beaucoup pour bien fixer le nez).

 

 

 

3 / Krafter la tête
  • Préparation de la colle : mélangez un demi paquet de 250 gr de colle à papier peint et d’environ 300 ml de colle à bois (ou colle vinylique)

  • Retirez les yeux et les bouches des visages, puis accrochez les à l’aide d’aiguille à un autre morceau de polystyrène afin de ne pas mélanger les visages des différentes marionnettes.
  • Puis découpez de fins morceaux de papier kraft pour ensuite les coller sur la tête. Il est très important de ne pas prendre de trop gros morceaux pour bien épouser la forme du visage et donc éviter les plis.

Le collage doit se faire à l’aide d’un pinceau. N’hésitez à repasser de fins coups de pinceaux pour aplatir les bords des papiers collés. Une couche devrait suffire mais vous pouvez en faire plusieurs, l’essentiel est que toute la tête soit recouverte, il ne s’agit pas ici d’un travail de finesse extrême.

  • Vous pouvez sécher la tête à l’aide d’un sèche cheveux pour plus de rapidité
  • Refixez ensuite les yeux et la bouche sur le visage.

 

4 / Préparer les K-Ways
  • Découpez dans la longueur un segment d’environ 20-30cm sur la manche gauche ou droite du k-way. Le segment de coupure devra s’arrêter environ 10-15 cm avant le début du poignet.

 

 

  • Découpez (horizontalement) les K-Ways au niveau de la nuque, pour pouvoir ensuite y insérer la fourchette, qui fera office de manette de manipulation pour la tête.

 

Il est très important que les k-ways possèdent une capuche, qui sera relevée sur la tête de la marionnette une fois terminée

 

 

5 / Former les corps
  • Selon les gabarits que vous avez à disposition, choisissez les sacs poubelles en fonction de la taille des k-ways, le sac ne doit pas dépasser le bas du k-way.
  • Rembourrez ensuite les sacs poubelles avec du papier journal froissé en boules. Il faudra rembourrer le sac jusqu’à ce qu’il remplisse bien le K-Way (voire étape suivante) : le sac plastique rembourré doit être à fleur du kway.

 

6 / Assembler
  • À l’arrière de la tête, plantez la fourchette dans l’axe du regard (afin que la manipulation s’ajuste réellement en fonction de ce que regarde la marionnette).
  • Retirez ensuite la fourchette de la tête
  • Insérez la fourchette dans le trou réalisé au niveau de la nuque du K-Way.
  • Accrochez le sac poubelle à la fourchette à l’aide d’un nœud de fortune à l’intérieur du K-Way.

De là, vous pourrez vérifier si le sac poubelle est assez rempli pour que la marionnette tienne « debout » sans manipulation (et donc que comme dit précédemment le sac soit bien à fleur du k-way)

  • Fermez le K-Way
  • À l’aide d’un pistolet à colle, appliquez une couche de colle au niveau des trous au dos de la tête en polystyrène
  • Fixez ensuite la tête à la fourchette (fourchette qui tient le sac poubelle à l’intérieur du K-Way). La Fourchette perce donc la nuque du K-Way, passe par le noeud du sac poubelle pour enfin se planter dans les 4 trous recouverts de colle au dos de la tête de la marionnette).

 

7 / Finitions

Ajustez ensuite la capuche autour du visage de la marionnette à l’aide d’épingles à nourrice ou de colle chaude afin que la capuche colle bien au visage et ne laisse pas transparaître le cou et surtout qu’elle tienne.

Vous pourrez ensuite selon, l’imagination et l’envie des enfants, ajouter des moustaches au visage, ou bien réaliser des crinières à l’aide de fourrure, libre à vous et aux enfants !

25.3.2017
 

.